Juan-Carlos-Gbati-Gmadjom

Sports-Littérature: Plus d’un siècle d’histoire du football togolais retracé par Juan-Carlos Gbati Gmadjom

A la Une, Actu en continu, Autres, Kiosque, Sports Aucun commentaire sur Sports-Littérature: Plus d’un siècle d’histoire du football togolais retracé par Juan-Carlos Gbati Gmadjom 26

« La passionnante histoire du football togolais », ouvrage qui retrace l’histoire du football togolais de 1907 à 2015, a été présenté mercredi soir à Lomé par Juan-Carlos Gbati Gmadjom (auteur) au grand public, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

A travers cet ouvrage de 247 pages paru aux éditions Awoudy, l’auteur fait découvrir d’une manière simple au public, l’histoire véritable du football togolais (les clubs, les principales étapes du football) et les problèmes qui secouent le secteur.

Pour M. Gmadjom, tout livre a son histoire, « La passionnante histoire du football togolais », a la sienne. « L’idée est partie de la remarque selon laquelle il n’existait pas de document de cette envergure », a-t-il expliqué. « L’histoire du football togolais est passionnante à cause de la place occupée par l’équipe nationale senior.

De toute son histoire, le Togo a toujours connu de bonnes sélections de son équipe de football, mais souvent barrées par le Ghana. Il a fallu attendre 1972 pour vivre une première participation à la CAN justement en éliminant ce pays frontalier. Mais les éperviers du Togo, ont eu un parcours à rebondissements relevant de plus en plus des défis jusqu’à participer à la coupe du monde. Les progrès de la sélection nationale senior ne sont cependant pas exempts d’embûches », a-t-il indiqué.

« L’histoire du football togolais, ce sont ces moments irremplaçables vécus et racontés par des témoins que j’ai rencontrés avant d’écrire ces lignes. Le football togolais fait partie d’un levier de développement de mon pays, dans ma peau d’écrivain essayiste », a souligné M. Gmadjom.

Gbati J-C Gmadjom est juriste de profession. Ce mordu de la plume, avait déjà publié en 2012 un roman intitulé N’taaba.

Source Savoir News

Recherche

Retour au debut