Route Lomé/Vogan: Exaspérés, les Voviwo promettent des actions de masse pour rappeler à Faure Gnassingbé sa promesse de campagne de 2005

A la Une, Actu en continu, Autres Actus, Société Aucun commentaire sur Route Lomé/Vogan: Exaspérés, les Voviwo promettent des actions de masse pour rappeler à Faure Gnassingbé sa promesse de campagne de 2005 20

ScreenShot006

Selon les responsables de ce front, il est inconcevable que cette route soit laissée dans un si piteux état et aussi longtemps bien que la préfecture de Vo soit la seule à offrir au Togo et cela régulièrement depuis 1958, d’énormes devises.

Sur une plate-forme watsapp particulièrement active où ces jeunes échanges des idées, l’exaspération est à son comble. Les différents intervenants tous de la préfecture, expriment leur détermination à se faire entendre à travers des manifestations de masse. Parce qu’ils s’estiment abusés et floués par les autorités en charge des questions d’infrastructure.

« Elles ne nous ont pas laissé le choix, dit Eddy APEKOU, l’un des administrateurs de la plate-forme VOVIWO. Notre route est en chantier depuis 2014 à la lisière du scrutin présidentiel de 2015 pour s’arrêter après la tenue des élections alors même que la vieille route a été complètement décapée.
Plus ahurissant! Les déviations sont restées telles qu’elles au niveau des différents nouveaux ponceaux dont les travaux n’ont pas abouti. Et que n’avons-nous pas vu et entendu sur les causes de l’arrêt du chantier.
Les fonds destinés aux travaux ont été détournés sans qu’aucune enquête n’ait été diligentée pour situer les responsabilités.
Et puis c’est le premier ministre Sélom Klassou qui intervient, en personne, pour rassurer sur la reprise des travaux. Mais depuis sept mois, on ne voit rien venir.
Sur la route, on continue d’enregistrer des morts et des blessés par accidents. Une situation qui sinistre de nombreuses familles laissées sans aucune assistance. Le grand marché régional de Vogan meurt à petits coups entraînant la détresse des commerçants et le désespoir des paysans qui en dépendent pour écouler leurs produits champêtres. La préfecture de Vo est devenue enclavée parce que la principale voie qui y mène est transformée en un parcours de rallye ou de moto cross pour les usagers téméraires et quasi impraticable pour tout le monde en saison de pluies. Cela ne peut plus durer. Nous avons trop longtemps laissé notre préfecture à merci ».

La conférence nationale avait déclaré la préfecture de Vo sinistrée et avait recommandé qu’un plan d’urgence soit mis en place pour sa réhabilitation. En 2005, quatorze années plus tard, le candidat Faure alors en campagne dans le Vo avait constaté de nouveau l’état de sinistre avancé de la préfecture et avait déclaré au peuple de Vo qu’il allait lui panser ses plaies.

Selon les administrateurs de la plate-forme VOVIWO, « le moment des comptes est arrivé pour apprécier dans quelle mesure le chef de l’Etat a tenu parole ».

Les voix des jeunes ont-elles porté ? De source bien introduite à la présidence de la république, il est fait état de l’imminence de la reprise des travaux. « Plus qu’une question de jours », précise-t-on. L’Etat togolais aurait enfin finalisé, à la fin de la semaine dernière, le contrat avec l’entreprise chinoise annoncée en remplacement de Céco actuellement en redressement fiscal.

Recherche

Retour au debut