Route Lomé-Vogan: Usagers entre doute et espoir après l’annonce de la reprise des travaux

Actu en continu, Autres Actus, Economie, Société Aucun commentaire sur Route Lomé-Vogan: Usagers entre doute et espoir après l’annonce de la reprise des travaux 41

Le communiqué est tombé dans le courant de la journée et signé du ministre togolais des infrastructures et des transports M. Ninsao Gnofam qui « porte à la connaissance des usagers de la route nationale No 34 Lomé-Vogan-Anfoin que les travaux de réhabilitation et du renforcement de ladite voie reprennent effectivement cette semaine ». Le communiqué, sans doute pour faire sérieux, annonce des perturbations sur la voie et invite les usagers à la prudence.

Les travaux de réfection de la route dite de la transversale No 34, sont en errance depuis janvier 2014. Ils étaient prévus, à leur démarrage pour arriver à leur terme 18 mois plus tard. Mais les prévisions n’ont pas été tenues. Les travaux exécutés à moins de 30% ont été définitivement arrêtés en février 2016.

Interpellé sur le dossier par l’Assemblée le ministre Gnofam avait annoncé, avec ferme assurance, la fin des travaux pour fin décembre 2016.  Mieux il expliqua les difficultés du chantier en évoquant pèle mêle le retard du déplacement des réseaux de téléphone, d’eau et d’électricité et surtout le fait qu’une partie des 26 milliards de FCFA libérée sur les 37, a été détournée de leur destination et ont servi à l’entreprise Céco dans l’achat de nouveaux équipements.

La déclaration du ministre prenait le contre-pied des publications de la presse qui dénonçaient une prise illicite d’une commission d’un montant de 10 milliards de FCFA par de pseudos « facilitateurs » qui écument généralement l’univers de la passation des marchés publics au Togo.

Les journalistes qui ont levé le lièvre ont été cités en justice pour publication de fausses informations. Ils ont attendu en vain leur procès, comme les usagers de la route, la fin des travaux conformément à la date butoir annoncée devant les parlementaires par le ministre Gnofam.

En décembre 2016, au tour du Chef de gouvernement togolais Komi Klassou de monter aux manettes pour signifier le redémarrage des travaux. Depuis, sept mois sont passés sans que les usagers de la route n’aient vu un engagement sérieux sur le chantier.

Alors quand, le 04 juillet, le ministre Gnofam annonce pour la énième fois la reprise des travaux, les usagers de la route font la moue. Pour les sociétés civiles notamment M. Edi  APEKOU du FRONT VO-VIWO, « le sentiment des populations de la préfecture de Vo est entre le doute et l’espoir ».

Il faut rappeler que les travaux sont confiés à l’entreprise chinoise China Road and Bridge Corporation.

 

Recherche

Retour au debut