Agbeyome Kodjo

Politique-Opposition: Agbéyomé tacle « l’inertie » d’un chef de file qui « bloque l’activité de l’ensemble de l’opposition »

A la Une, Actu en continu, Politique Aucun commentaire sur Politique-Opposition: Agbéyomé tacle « l’inertie » d’un chef de file qui « bloque l’activité de l’ensemble de l’opposition » 210

Voilà qui n’est pas de nature a réconcilier les deux leaders de l’opposition qui s’écharpent depuis un contentieux relatif à la répartition des sièges remportés par un regroupement mis en place pour les dernières législatives! Agbéyomé Kodjo, président de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS, opposition) a fortement taclé ce dimanche Jean Pierre Fabre (chef de file de l’opposition), en l’accusant de « bloquer l’activité de l’ensemble de l’opposition », par son « inertie ».

« L’inertie du chef de file (M.Fabre) de l’opposition profite à la majorité. Quand je prends le Burkina, juste à côté. Je connais très bien Zéphirin Diabré. Il est le chef de file de l’opposition. Après un an de gouvernance de Roch Marc Kaboré, il a rassemblé l’opposition, ils ont fait le bilan. Le chef de file de l’opposition travaille avec toutes les composantes de l’opposition, fait des propositions et fait bouger les lignes », a sévèrement critiqué Agbéyomé Kodjo sur Radio Pyramide.

Selon lui, M.Fabre « ne fait pas correctement son travail », d’où la nécessité de « l’interpeller ».

« En tout cas, nous allons saisir le gouvernement et faire une proposition par rapport à la manière dont le dispositif portant statut du chef de file de l’opposition et le décret d’application ont été conçus pour qu’à l’avenir, nous n’ayons plus un chef de file de l’opposition qui se drape dans sa posture et bloque l’activité de l’ensemble de l’opposition ».

« Nous luttons pour l’amélioration des conditions de vie des togolais, nous luttons pour une démocratie apaisée, nous luttons pour une société de justice….. Nous pouvons y arriver. Mais si nous sommes divisés, nous ne pourrons rien faire », a poursuivi M. Kodjo.

« Tout régime a besoin d’une opposition forte et responsable. C’est un aiguillon qui permet à ceux qui sont au pouvoir de mieux faire leur travail, d’assurer une meilleure gouvernance au profit de la population », a-t-il précisé.

Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), M. Fabre (64 ans) est fortement critiqué ces derniers temps par certains de ses « amis » de l’opposition. Ils lui reprochent souvent le « manque de dynamisme » à rassembler les forces de l’opposition.

Source Savoir News

Recherche

Retour au debut