IMG-20170112-WA0034

Politique: « L’Accord politique global doit être tenu juste pour une référence », Gerry Taama

A la Une, Actu en continu, Politique Aucun commentaire sur Politique: « L’Accord politique global doit être tenu juste pour une référence », Gerry Taama 44

« Il n’est nul besoin que l’on s’arque-boute sur l’Accord Politique Global ».Gerry Taama, le président du parti Nouvel Engagement togolais(NET), candidat malheureux au scrutin présidentiel de 2015, a tenu, invité ce jeudi 13juillet sur Taxi Fm, à marquer sa différence de point de vue avec les autres partis de l’opposition en ce qui concerne sa lecture de la crise sur les réformes.

Selon lui,  « l’Apg doit juste servir de référence pour éclairer la mise en œuvre des réformes qu’il recommande. On ne peut avancer, explique-t-il en regardant derrière. Ce qui ne veut pas dire non plus qu’il faille se détourner de cet accord ». Gerry Taama soutient qu’en voulant faire appliquer à la lettre les prescriptions de l’Accord politique global, l’opposition s’inscrit dans un rapport de force dont elle n’a pas les moyens de supporter les exigences. « L’opposition n’a pas les moyens d’engager contre le pouvoir un combat frontal. Elle perdra à coup sûr parce qu’elle n’en a ni les ressources ni la stratégie. Dans pareilles conditions, elle doit faire des concessions sans pour autant céder sur l’essentiel, c’est-à-dire la limitation des mandats présidentiels à deux et un scrutin à deux tours ».

Le président du Net estime que depuis 2006, l’année de l’avènement de l’Apg, plusieurs élections ont eu lieu et ont changé la configuration des réalités politiques. « Nul ne peut dénier par exemple à l’Assemblée nationale, ses prérogatives en ce qui concerne les questions de réformes. Dans cet état esprit, il s’impose que l’opposition, du moins dans certaines de ses composantes, renonce à reconduire le schéma de 2015 qui l’a conduite dans l’impasse qu’on sait ».

Sur tout autre sujet, Gerry Taama a souligné que son parti va organiser prochainement une assemblée pour le renouvellement de son bureau directeur. « Je ne fais pas de mystère sur le fait que je solliciterai un second mandat de président du parti. Un second mandat sera assez. Je ne compte pas m’éterniser dans le fauteuil de président ». Pour le président du Net, il n’est pas normal que de leur côté, ils ne soient pas à même de s’appliquer les injonctions qu’ils font aux autres.

 

Recherche

Retour au debut