Libre ensemble pour la Paix, Wanep-Togo et la Juna ont annoncé les couleurs de la 1ère édition des « Rencontres Eloquentes »

Non classé Aucun commentaire sur Libre ensemble pour la Paix, Wanep-Togo et la Juna ont annoncé les couleurs de la 1ère édition des « Rencontres Eloquentes » 7

RENCONTRES-ELOQUANTES-(2)

Mardi 09 octobre 2017, la Branche Togolaise du Réseau Ouest Africain pour l’édification de la Paix WANEP-TOGO, en collaboration avec l’association Jeunesse Unie pour une Nouvelle Afrique (JUNA) Togo, ont clôturé, à l’Institut Français de Lomé, un atelier, de deux jours, sur le renforcement de capacité des jeunes sur leur rôle de messager de paix dans la société. Selon les organisateurs, cette action qui a officiellement lancé la première édition des « Rencontres Éloquentes de Lomé LIBRES ENSEMBLE POUR LA PAIX » entre en conformité avec leur objectif constant de construire une société pacifique pour le Togo et la sous-région.

Cette activité citoyenne qui bénéficie du soutien du PNUD, se tiendra le 27 octobre prochain à l’Institut Français de Lomé. Présente à la cérémonie d’ouverture, Mme Marceline MENSAH-PIERRUCI, Présidente du Conseil d’Administration de WANEP-TOGO, a dans son mot de bienvenue,  relevé le fait que les jeunes, « relève de demain », occupent une place privilégiée dans l’avènement d’une société démocratique paisible qui allie la liberté à la responsabilité d’où il est très important de « redonner à cette jeunesse les repères et les valeurs pouvant aider à la construction de cette société plus pacifique », avant d’exprimer sa gratitude au PNUD, grâce à qui se tient cette activité de renforcement de capacité qui, à terme, aboutira à la grande finale des « Rencontres Éloquentes de Lomé LIBRES ENSEMBLE POUR LA PAIX » le 27 octobre.

Selon Fréderic M. TSATSU président de la JUNA, cet atelier qui  s’inscrit dans le cadre de l’organisation de la première édition des « Rencontres Éloquentes de Lomé LIBRES ENSEMBLE POUR LA PAIX » contribue non seulement à la promotion de valeurs citoyennes, de paix, de liberté, de solidarité, de dignité et de sécurité pour tous dans notre pays, mais aussi démontre l’opportune importance pour la jeunesse togolaise de mettre en commun ses idées, forces et ressources pour la réalisation de projets qui prônent la compréhension mutuelle, le dialogue, la solidarité et l’éducation citoyenne positive.

« La liberté de chacun et la paix pour tous dans la dignité devrait être une démarche globale, l’occasion pour les communautés de se livrer à des réflexions sur les pratiques à mettre en œuvre pour résoudre pacifiquement les conflits, inspirer les jeunes dans le but commun d’installer un société dans la concorde, gage de développement durable » a-t-il ajouté.

Après avoir participés à cet atelier, les participants sont maintenant aptes à s’affronter dans la paix et à travers des chocs éloquents, véritables combats d’idées.

Retenons que les quatre meilleurs formeront l’équipe togolaise qui s’opposera à celle de la France lors de l’événement « Débattre LIBRE ENSEMBLE » qui se tiendra à Lomé en marge de la 33eme conférence des ministres de la Francophonie.

Recherche

Retour au debut