pur3

Cérémonies de purification: Les prêtres traditionnels remontés contre l’absence des officiels à leurs cérémonies

A la Une, Actu en continu, Politique Aucun commentaire sur Cérémonies de purification: Les prêtres traditionnels remontés contre l’absence des officiels à leurs cérémonies 166

Togbé Gnagblondjro III dit Tingo Tingo a exprimé ce mercredi 12 juillet sur les antennes de la Radio Taxi Fm toute sa colère et surtout ses frustrations  pour n’avoir vu aucun représentant de l’Etat jeudi dernier à l’apothéose des cérémonies traditionnelles de purification. « Nous avons été remerciés, dit-il, en monnaie de singe et pourtant, nous étions investis corps et âme dans ce processus de purification. Mais ce qui par-dessus tout, nous écœure, c’est cet air de dédain que les autorités ont semblé manifesté à notre égard. Le président Faure en personne a pris part à la prière musulmane et le culte catholique a enregistré la présence du Premier ministre Klassou ».

Togbé Gnagblondjro III a regretté que les cérémonies traditionnelles soient laissées pour compte et que les officiels aient si clairement marqué leur préférence  pour les « religions importées ». « Seuls Fogan Adégnon, président de la délégation spéciale de la commune de Lomé et Mme Awa Nana ont fait le déplacement des bords de la lagune de Bé lors des cérémonies traditionnelles.

Cela ne s’appelle pas une représentation officielle, tient à souligner Togbé Gnagblondjro III et cela, explique-t-il, pour la simple raison que les deux personnalités étaient tenues d’être présentes : la première en tant que natif de Bè et la seconde parce qu’elle est la présidente du Hcrrun qui est l’organe ordonnateur des cérémonies en question ».

L’absence d’une représentation officielle à la cérémonie traditionnelle de purification a été par ailleurs notée par certains hommes de média qui ont notamment déploré le peu d’attention que les autorités compétentes togolaises accordent aux faits culturels à connotation purement traditionnelle.

 

Recherche

Retour au debut