sacrification

Cérémonies de purification: Les fidèles du christ dénoncent « une inflation détonante de cérémonies et un mélange inacceptable de genres » 

A la Une, Actu en continu, Politique Aucun commentaire sur Cérémonies de purification: Les fidèles du christ dénoncent « une inflation détonante de cérémonies et un mélange inacceptable de genres »  104

Les langues se délient au lendemain des cérémonies de purification dans lesquelles se sont mises en scène quatre confessions religieuses le catholicisme, l’animisme, l’islam et les églises pentecôtistes dites charismatiques. Bien évidemment, de toutes ces tendances religieuses, seuls les prêtres traditionnels ont eu, lors de leurs rites dédiés aux dieux des ancêtres, à immoler des animaux notamment des moutons et des coqs dont le sang est censé purifier le Togo des actes qui l’ont souillé.

Au lendemain  de ces cérémonies, les partisans des religions monothéistes dites révélées se sont mis à conspuer une « inflation détonante de cérémonies et un mélange inacceptable de genres » auxquels le Hcrrun s’est livré, des actes d’autant regrettables qu’ils ont eu tendance à mettre l’animisme, de tout temps décrié sur les médias par les pasteurs, sur le même pied d’égalité avec le christianisme.
« Ca été un comble que le gouvernement n’a pas seulement toléré des actes d’idolâtrie à travers ces cérémonies dites de purification, mais a semblé de surcroît les placer sur le même piédestal que les séances de prières chrétiennes ». De l’avis de ce pasteur qui a requis l’anonymat, les responsables des églises pentecôtistes et la conférence des évêques du Togo auraient mieux fait de décliner cette demande de cérémonie de purification quitte à mécontenter le gouvernement. « Le sang d’un animal, souligne-t-il, ne peut racheter l’humanité du péché. Il ne saura donc purifier le Togo ».

Pour nombre de chrétien en effet, « le sang précieux du Fils de Dieu avait été versé pour laver l’humanité et quiconque confesse ses péchés ». « L’ultime cérémonie, la seule qui vaille avait été faite. On n’a pas besoin d’une autre ».

Il est à rappeler que le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption, Lawson Nicolas a dénoncé lui aussi ce vendredi, ces cérémonies de purification qu’il qualifie « de balivernes et de tromperies sans effet ». Et pour le très iconoclaste universitaire Apédo-Amah Togoata « Toute l’eau de l’océan ne peut purifier les bourreaux qui ont commis des crimes abominables contre le peuple togolais ».

Recherche

Retour au debut